Les dépêches d'AmeriQuebec

Commission d’enquête « publique »: Charest annoncera sa « patente à gosse »

Publié par AmériQuébec le 19 oct, 2011

Québec • C'est dans moins de 30 minutes que nous saurons quelle allure prendra la commission d'enquête publique qu'annoncera le Premier Ministre Jean Charest. Une patente à gosse, sans aucun doute.

Après plus de deux ans d’attente, les Québécois connaîtront enfin ce qui se passera avec la commission d’enquête publique sur la collusion et la corruption dans le monde de la construction que la majorité d’entre nous réclame. Depuis ce matin, Jean Charest a réuni son conseil des ministres et on peut s’attendre à une évolution dans le dossier aux alentours de 17h00.

Pour l’instant, les rumeurs fusent de toute part. Certains pensent qu’il s’agira plutôt d’une commission d’enquête privée, à huis clos. D’autres avancent déjà qu’il s’agira d’une commission d’enquête avec des témoins volontaires… Un peu comme lors de la commission Bouchard-Taylor sur les accommodements raisonnables qui était, rappelons-le, plus loufoque qu’autre chose. Bref, il s’agirait d’une commission enquête sans contrainte des témoins.

Quel sera le mandat de la commission? Touchera-t-elle le financement des partis politiques, alors qu’on sait que le Parti Libéral du Québec a bien mis sur pied un système de contrats et de places en garderie en échange de dons pour son parti? Combien aura-t-elle de commissaires? Un seul, deux, ou même trois? Et qui seront-ils? Toutes ces questions sans réponses depuis la période du Paléolithique pourraient être résolues ce soir dès 17h00.

Dans tous les cas, la plupart des gens ne s’attendent pas à une véritable commission d’enquête publique telle qu’exigée depuis des mois. Le même genre de commission d’enquête que celle présidée par Gomery, celle sur les commandites qui aura finalement tué politique les libéraux fédéraux, grand bien nous fasse. Mais on se doute bien que l’objectif de Jean Charest n’est pas de se suicider politiquement, ni d’entrainer son parti libéral dans le gouffre avec lui. C’est pour ça qu’on doit s’attendre à un simulacre plus que d’autre chose. Bref, une « patente à gosse », pour reprendre des termes déjà utilisés.

Aucun commentaire à "Commission d’enquête « publique »: Charest annoncera sa « patente à gosse »"

Ajoutez votre commentaire


  • aku: Je n'ai pas pu voir la vidéo, elle a été supprimé. Ceux qui l'ont vu peuvent me dire comment la scène est-elle filmé ? Y a-t-il des circonstance
  • colin: bonjour nous voudrion epaisseur du bois le chandelier a 7 branches electrique et le plans de construction S.V.P merci
  • alex: cc a tous c'est pour dire que j'aime vautre logo de noel et aussi pour souhaitè une joyeuses fetes a tous et du bonere et de la chance pour saite ann

À propos

Les dépêches d'AmériQuébec sont là pour vous informer rapidement et simplement des dernières nouvelles.

4983string(0) ""