Les dépêches d'AmeriQuebec

Le Parti libéral de Jean Charest fait preuve d’un électoralisme éhonté

Publié par Sylvain le 21 oct, 2011

Québec • Jean Charest a annoncé cette semaine sa Commission d'enquête publique, ou plus précisément, son "omission" d'enquête publique. Dans la même veine, il pourrait annoncer un sabrage dans les commissions scolaires simplement pour suivre la mode "CAQ".

Dans un communiqué de la CSN, on peut lire « que le Parti libéral fait preuve d’un électoralisme éhonté lorsqu’il propose à l’aube de son congrès de sabrer allègrement dans les budgets dévolus aux commissions scolaires. »

Pour la vice-présidente de la CSN responsable du dossier de l’éducation, Denise Boucher, « le Parti libéral s’inspire sans gêne des propositions émises par l’ADQ et la Coalition pour l’avenir du Québec de François Legault, et ce, sans tenir compte des principaux intéressés, soit les commissions scolaires elles-mêmes ».

Il faut conclure que le Parti libéral du Québec a absolument aucun respect pour l’intelligence des Québécois. Jean Charest n’a aucune limite et fera tout pour s’accrocher au pouvoir, tout comme le ferait un dictateur en fait.

Jean Charest a fait germer la tristesse et la mort dans l’âme de la société québécoise. Par exemple, un citoyen, monsieur Turcotte, écrivait hier que le

« peuple se meurt et agonise dans l’histoire qui devait le faire naître, le créer, l’engendrer. Il ne faut pas chercher qui l’a, pour la dernière fois, poignardé, saigné, rendu à son dernier repos.1 »

Monsieur Turcotte écrit aussi que le « pouvoir, sa soif calculée, effrénée, démesurée, l’a emporté sur l’aspiration à la liberté, sur la conquête du pays de l’intériorité. »

Effectivement, à ce « pouvoir », Jean Charest s’y accrochera tant et aussi longtemps que le peuple n’occupera pas le terrain du parlement à Québec. Heureusement, un jour, le peuple va s’unir, et les politiciens comme Jean Charest finiront comme Elvis Gratton dans cette vidéo.

  1. Le merdier collectif []

Un commentaire à "Le Parti libéral de Jean Charest fait preuve d’un électoralisme éhonté"

1 | Robert Gélinas

octobre 21st, 2011 at 13h21

La seule et unique raison que John James ne donne aucun pouvoir à sa commission bidon est que lui même est impliqué, il sait, savait et ne peut plus se défiler devant la pression populaire alors, ne lachons surtout pas car même quelques libéraux honnêtes et intelligents demandent un vote car ils n’ont tout simplement plus confiance en ce personnage.

Tout ce qu’il touche, il est en mesure de le corrompre….la grande lessive politique DOIT avoir lieu sinon, ce sont toutes les institutions qui tomberont…le peuple est brillant, capable de s’informer et il devient très difficile de cacher des contrats publics donnés pour enrichir certains amis du pouvoir et même la Mafia italienne ou encore son grand ami Paul Desmarais qui a prospéré grâce à l’état québécois et ses politiciens corrompus

Ajoutez votre commentaire


  • aku: Je n'ai pas pu voir la vidéo, elle a été supprimé. Ceux qui l'ont vu peuvent me dire comment la scène est-elle filmé ? Y a-t-il des circonstance
  • colin: bonjour nous voudrion epaisseur du bois le chandelier a 7 branches electrique et le plans de construction S.V.P merci
  • alex: cc a tous c'est pour dire que j'aime vautre logo de noel et aussi pour souhaitè une joyeuses fetes a tous et du bonere et de la chance pour saite ann

À propos

Les dépêches d'AmériQuébec sont là pour vous informer rapidement et simplement des dernières nouvelles.

4983string(0) ""