Les dépêches d'AmeriQuebec

Commission Charbonneau: Charest a perdu le nord

Publié par Sylvain le 24 oct, 2011

Québec • Jean Charest a totalement perdu le nord depuis vendredi, la boussole est cassée. C'est peu dire, car il pourrait aussi perdre la carte.

Où en sommes nous aujourd’hui? On ne sait plus trop où s’en va cette commission d’enquête qui en n’est toujours pas réellement une. Ce qu’on retient du congrès du PLQ, c’est que Charest s’accroche maladivement et mise sur le Plan Nord pour passer l’hiver. Toutefois, on se demande comment il pourra survivre alors qu’il a déjà perdu le nord.

Ce que l’on sait, c’est que Jean Charest a dit que, si la juge Charbonneau croit que la commission doit être sous l’égide de la Loi sur les commissions d’enquête, « elle en formulera la demande. Nous, on va répondre aux demandes de madame la juge Charbonneau. Si elle pense que ce véhicule-là est le véhicule, le moyen, la technique qu’il lui faut pour faire son travail, elle en formulera la demande. »

Si le but de Jean Charest était de redonner confiance à la population en ses institutions, c’est raté royalement. Pourquoi? Parce que l’on a l’impression que Jean Charest lance un message à la commissaire qui pourrait être « par pitié, ne m’en faites pas la demande ». Il s’agit bien sûr d’une impression, mais seul Jean Charest est à blâmer.

Il ne peut pas à la fois accuser les gens d’avoir des impressions et faire tout pour en générer. Jean Charest a peut-être les deux mains sur le volant, mais il clignote à gauche pour tourner à droite, conduit à 150 km/h dans une zone de 50, à 50 km/h dans une zone de 100 et, tout particulièrement, à reculons dans un sens unique.

Ce sens unique, c’est le chemin vers une véritable commission d’enquête publique. Ce matin, avant même cet article, tout le monde devrait lire celui de Jean-Claude Leclerc du Devoir: Commission Charbonneau – Rarement a-t-on vu pareil cynisme d’un chef politique1 .

Le journaliste Leclerc pose la question: « Que reste-t-il donc, en haut lieu, de la conscience professionnelle, du respect du public et du souci de la réputation du Québec? » Il ne reste semble-t-il plus beaucoup de respect. Un article à lire pour comprendre à quel point la situation est pourrie au Québec.

Chose certaine, Jean Charest, ses députés libéraux et les militants du PLQ sont dangereux pour l’avenir du Québec. Ils ne vivent plus dans le même paradigme que la majorité de la population. Ils sont mûrs pour disparaître totalement du paysage social et politique.

  1. Commission Charbonneau:  Rarement a-t-on vu pareil cynisme d’un chef politique []

Aucun commentaire à "Commission Charbonneau: Charest a perdu le nord"

Ajoutez votre commentaire


  • aku: Je n'ai pas pu voir la vidéo, elle a été supprimé. Ceux qui l'ont vu peuvent me dire comment la scène est-elle filmé ? Y a-t-il des circonstance
  • colin: bonjour nous voudrion epaisseur du bois le chandelier a 7 branches electrique et le plans de construction S.V.P merci
  • alex: cc a tous c'est pour dire que j'aime vautre logo de noel et aussi pour souhaitè une joyeuses fetes a tous et du bonere et de la chance pour saite ann

À propos

Les dépêches d'AmériQuébec sont là pour vous informer rapidement et simplement des dernières nouvelles.