Les dépêches d'AmeriQuebec

Option nationale: Une session fondatrice pour Aussant

Publié par Sylvain le 14 déc, 2011

Québec • Le député de Nicolet-Yamaska et chef d'Option nationale, Jean-Martin Aussant, a dressé hier mardi un bilan de la session parlementaire d'automne, session marquée par une transformation évidente du paysage politique québécois.

À Québec, le gouvernement libéral ressemble de plus en plus à un gouvernement qui en est à son dernier souffle, note Aussant. « Après le départ ou l’exclusion de plusieurs ministres, après le rapport Duchesneau qui est venu confirmer que le système en place dans l’octroi de contrats publics était à revoir, et après un rapport plutôt incisif du Vérificateur général du Québec au sujet du système libéral d’octroi de places en garderies, on a vraiment l’impression d’assister aux derniers soubresauts d’un gouvernement usé par ses trois mandats au pouvoir », illustre Jean-Martin Aussant.

« Quand on demande au premier ministre s’il a obtenu d’autres avantages en plus des 750,000 $ qu’il a reçus de la part d’intérêts privés, et qu’il ne veut même pas répondre lui-même à la question, ça ne rassure personne. » Aussant

Jean-Martin Aussant est intervenu en chambre à de nombreuses occasions encore cette session. Il n’a toutefois pas obtenu de réponses bien satisfaisantes à ses questions. « Quand on demande au premier ministre s’il a obtenu d’autres avantages en plus des 750,000 $ qu’il a reçus de la part d’intérêts privés, et qu’il ne veut même pas répondre lui-même à la question, ça ne rassure personne, a déclaré Aussant. Et quand on demande directement au gouvernement pourquoi il pense que le Québec ne devrait pas choisir lui-même son destin, on voit que la réponse est extrêmement évasive. C’est en effet plutôt difficile de justifier qu’on milite pour ne pas décider nous-mêmes de notre avenir », a ironisé Aussant.

La fondation d’Option nationale

« Nous sommes les mieux placés pour décider de ce qui est bon pour nous, c’est simplement ça la souveraineté, être maîtres chez nous ». Aussant

La plateforme souverainiste du nouveau parti de Jean-Martin Aussant a été dévoilée en novembre et contient une soixantaine de propositions très ambitieuses pour le Québec. Au cœur de cette plateforme, Option nationale1 demande le mandat électoral de faire le « L-I-T » du Québec, c’est-à-dire le contrôle de ses lois, impôts et traités. « Il est grand temps que les Québécois cessent de se faire imposer des lois et des traités et une gestion de leurs impôts par un gouvernement qu’ils n’élisent pas eux-mêmes. Nous sommes les mieux placés pour décider de ce qui est bon pour nous, c’est simplement ça la souveraineté, être maîtres chez nous », a précisé Aussant.

« Il n’y a pas meilleur investissement pour une société que le savoir »

Option nationale prône aussi, entre autres, la nationalisation des ressources naturelles et la gratuité universitaire balisée. « Il n’y a pas meilleur investissement pour une société que le savoir. Les pays du monde qui ont instauré la gratuité universitaire figurent en tête de tous les classements de prospérité et de développement, fait remarquer Aussant. Et la nationalisation de nos ressources naturelles serait un moyen de payer pour cet investissement et bien d’autres », a-t-il ajouté.

Option nationale a par ailleurs organisé un grand rassemblement pour la fin de la session, auquel près de 500 personnes ont participé à Montréal. « La grande majorité des gens présents étaient des jeunes et le spectacle a été un franc succès avec des artistes comme les humoristes Guillaume Wagner et Louis T., les comédiens Denis Trudelet Yves Trudel, les poètes David Goudreault et Catherine Dorion et les musiciens Nic Payne et Ryk ant Dav, en plus des députés Lisette Lapointe et Pierre Curzi qui sont venus y faire des discours avec moi, s’est réjoui Jean-Martin Aussant.

C’est ce que j’appelle un vrai beau cadeau de premier mois », a-t-il lancé, en référence au fait que le rassemblement soulignait également le premier mois d’existence d’Option nationale. 

  1. Option nationale []

Aucun commentaire à "Option nationale: Une session fondatrice pour Aussant"

Ajoutez votre commentaire


  • aku: Je n'ai pas pu voir la vidéo, elle a été supprimé. Ceux qui l'ont vu peuvent me dire comment la scène est-elle filmé ? Y a-t-il des circonstance
  • colin: bonjour nous voudrion epaisseur du bois le chandelier a 7 branches electrique et le plans de construction S.V.P merci
  • alex: cc a tous c'est pour dire que j'aime vautre logo de noel et aussi pour souhaitè une joyeuses fetes a tous et du bonere et de la chance pour saite ann

À propos

Les dépêches d'AmériQuébec sont là pour vous informer rapidement et simplement des dernières nouvelles.